Tous aux urnes ?

lundi 26 décembre 2016
par  Envers
popularité : 79%

On baisse les yeux face au soleil

On les relève pour voir la lune

Sommes éblouis dans nos éveils

Et presque aveugles d’infortune

Rendons tous nos verbes à l’Etat

A commencer par le paraître

Ce mot devient n’importe quoi

Au détriment du beau verbe être

Pour devenir , il faut sembler

Ou ressembler à avoir l’air

Dans la cabine déjà citée

Mon vote demeure un courant d’air

Je ne suis muet , mais reste sourd

Aux sirènes des élections

Untel promet , un autre court

Chasser le maire dans nos régions

Trop de surnoms , trop de mirages

Aux paysages politiques

Et trop de choix pour un virage

Division , règne : très classique

La chair à canon de naguère

Est devenue chair d’isoloir

Et les obus de nos grands -pères

Dans une enveloppe écrivent l’histoire.


Commentaires