Laurence et le militaire

mardi 27 décembre 2016
par  Envers
popularité : 79%

Une nuit d’amour inoubliable

Sans consommer , c’est surprenant

L’acte eût pu être délectable

Mais nous trouvâmes d’autres arguments

Une fabuleuse soirée d’été

Au tout début de quatre vingts

Qui me rappelle que cette année

Je fus amoureux fou en vain

Jolie Laurence , mon petit ange

Le parfum de tes cheveux blonds

M’enivrent encore et c’est étrange

Ta présence flotte aux environs

Et mes souvenirs me rattrapent

Je garde de toi une belle image

Ta grande beauté fut une chausse-trappe

Belle orchidée pour enfants sages

Pas de piquant , ma petite fleur

Ronsard nous était inconnue

Nous étions jeunes et dans nos coeurs

Soufflait l’envie de nos corps nus

Ce fut une belle histoire d’amour

La plus forte en intensité

Nuit de caresses et petit jour

Le militaire a du rentrer.


Commentaires