Eddy Caine

mardi 27 décembre 2016
par  Envers
popularité : 79%

Parachutistes sans matériels

Défenestrés du haut d’une tour

Vrais désespoirs ou fausses gamelles

Services secrets aux alentours

Premier quatrain sans aucun verbe

Non sentencieux , non prophétique

Le mal est fait , voici la gerbe

Que je dépose outre Atlantique

Le chef d’orchestre de la planète

A bien senti le vent venir

Dix ans de germe dans sa tète

Noient le poisson , assurent l’avenir

I comme Icare fut en son temps

Illustration de ses méthodes

Sacrifier trois milliers de gens

Prépare un peuple pour un exode

Militaro-industriel

Etait le but de ce dernier

Pour installer leurs manivelles

Et pomper l’or tant convoité

Qui croit encore que ce pays

Est la victime de l’univers

Il souffle à peine trois cents bougies

Celles des Indiens de leurs cimetières

Le monde entier est l’employé

De ce patron aux gros sabots

Qui va jusqu’à assassiner

Un président cité plus haut

Le vent changera et ses prémisses

Nous feront tard lâcher leur main

Qu’ils soient réels ou bien factices

D’autres attentats sont pour demain


Commentaires