A l’école

mardi 27 décembre 2016
par  Envers
popularité : 90%

A Angoulème , je me souviens

Au tout début de soixante dix

D’un cours d’histoire de soutien

Heureusement sans synopsis

L’audiovisuel dans notre école

Faisait tout juste ses premiers pas

Il leur est venue une idée folle

Nuit et Brouillard , et pourquoi pas ?

Dès le début de la projection

Une montée d’adrénaline

Est venue crever mon plafond

Comme une dose d’atropine

Toutes ces images insoutenables

M’ont fait sortir bien avant l’heure

J’en ai oublié mon cartable

Et l’injonction du professeur

Un autre souvenir d’enfance

Au crédit de l’enseignement

Ou à cette époque en France

On ignorait le carré blanc

Rien dans un programme scolaire

Ne justifie cette diffusion

Et à mon age pas nécessaire

De subir une telle agression

Projeter ce film à des enfants

Mème dans un cadre pédagogique

Pouvait ètre très traumatisant

Surtout pour un trop jeune public

Mème les adultes non préparés

A voir ce genre de spectacle

Avouent avoir quelques nausées

Mais à huit ans , c’est la débacle

Je ne condamne pas son existence

Il fait partie de notre histoire

Mais à cet age et à mon sens

Je n’aurais jamais du le voir

Je ne suis pas responsable

Des traumatismes du passé

Et suis en aucun cas coupable

Malgré tout cela d’être né .


Commentaires