Blaise et Jeanne

mardi 27 décembre 2016
par  Envers
popularité : 90%

Dans un lycée du coeur de France

Au fin fond de la belle Auvergne

J’ai eu le déplaisir intense

D’avoir affaire à quelques teignes

Six années après soixante huit

Les profs étaient bien remontés

Ils entendaient bien donner suite

A leur fumeuse déculottée

L’état d’esprit de ces salopards

Fut largement vindicatif

Il se propagea de toutes parts

Par le bizutage collectif

Dans les couloirs et dans la cour

Sauf dans la rue face à Jeanne d’Arc

Après les profs , c’était le tour

Des terminales , futurs énarques

Pas une seconde de répit

Agression verbale et physique

Il ne fallait pas ètre petit

Dans cet établissement public

Il ne fallait pas ètre intelligent

C’était la pire des attitudes

Je l’ai appris à mes dépens

De là est née ma solitude

Ô , vous les profs et les élèves

Qui m’avez brisé le moral

Il me vient comme dans un rève

D’ètre l’incendiaire de Blaise Pascal

Je vous hais , soyez maudits

Pour le mal que vous m’avez fait

Et à vrai dire dans mon esprit

Vous ètes tous morts et feux follets.


Commentaires