Bistouris et piqures

mardi 27 décembre 2016
par  Envers
popularité : 98%

Ayant subi la dictature

Du bistouri et de la piqure

Toutes les candidates au mieux ètre

Succombent à la pub du paraitre

Certaines d’entre elles en ont besoin

Ne jetons pas bébé et l’eau du bain

Mais des plasticiens peu scrupuleux

Connaissent bien le montant de l’enjeu

Et face à la démesure de la demande

Tant la douleur de leurs clientes est grande

Préfèrent accepter le travail que reconnaitre

Que ca ne tourne pas rond dans leur tète

Je pense à l’instant à un exemple frappant

Celui d’une femme aux seins géants

Au patronyme evocateur

D’une voiture de couleur

Emblème de sa folie des grandeurs

Révélatrice d’un grand tourment

Ses assassins homéopathiques

A coup de chirurgie plastique

Se sont acharnés sur cette femme

Et en ont fait un monstre infâme

Mème s’ils avaient son consentement

Il arrive parfois un moment

Ou il faut dire non à l’extravagance

Et avoir au moins la decence

De tirer la sonnette d’alarme

Mais inutile d’ètre un devin

Il y en aura d’autres demain

Des deux cotés de la seringue

Lequel des deux est le plus dingue ?

La nature vous a donné un corps

Selon vous imparfait et encore

Avant d’aller voir ces non conventionnés

De vous faire refaire le bout du nez

Pesez bien le pour et le contre

Car au final,au bout du compte

Si l’opération s’est compliquée

Vous doublerez les pots cassés.


Commentaires