Hooligan

mercredi 17 octobre 2018
par  Envers
popularité : 100%

Le football ne m’intéresse pas

J’aime avoir peur jusqu’à l’extrême

Elle noue mes tripes de haut en bas

Je la vénère dans mes blasphèmes

Je pense à la prochaine baston

Au champ d’honneur du hooligan

La pression monte en réunion

Dans ma bouteille et dans mon âme

Bagarres de rue , bagarres féroces

Il faut bien que mon énergie

Ma rage , ma haine trouvent un négoce

Oû tôt ou tard elle ressurgit

Regard perdu , regard fuyant

Suis je marionnette en bout de fils

Quand je m’élance tout en criant

Mes actes scellent- ils mon profil ?

Je dirais non pour ma décharge

Le temps qui passe détord les torts

Et l’âge aidant prend à sa charge

Des convictions devenues retors.


Commentaires

Logo de P’tit lapin
dimanche 18 novembre 2018 à 15h50 - par  P’tit lapin

Marier hooliganisme et poésie, pas évident à priori, pourtant l’auteur, par le biais de l’analyse psychologique d’un sujet qui n’emporte pas, de prime abord, une adhésion unanime, y a réussi. Bravo à vous Mr Envers

Navigation

Articles de la rubrique