Migration

lundi 26 décembre 2016
par  Envers
popularité : 86%

Un vent fort souffle sur la Vendée

Soudain s’emballe l’anémomètre

Il tourne sans discontinuer

Fait sauter tous ses paramètres

Les arbres plient sous la rafale

Raz de marée si impalpable

Pneuma s’affole et puis s’affale

Redessine son décor de fable

Quelques nuits fraîches annoncent l’automne

Déclenchent de grands rassemblements

A l’horizon le ciel moutonne

Queue d’un orage en faux semblant

La fin septembre arrive déjà

Pour les gentilles hirondelles

Et au dicton pas de faux pas

Elles s’envolent à la Saint Michel

Nées dans un nid de rempaillage

Chaise d’un grenier d’ancienne école

Feuille et Brindille partent en voyage

En première classe avec Eole

Feuille prend élan d’une muraille

Brindille la suit , déploie ses ailes

Elles virevoltent au gouvernail

Pour mieux changer de parallèle

Toutes deux se jouent des coups de vent

Et se pourchassent de bon cœur

Sont elles heureuses ! vers Mervent

Déclament leurs cris en art majeur

Feuille et Brindille en altitude

Echangent leurs pôles positions

Leaders du ciel , leur attitude

Est scrutée avec attention

Une grotte en pays Auvergnat

Est bien venue dans leur périple

Vierge d’humains , de papiers gras

Elles les accueille et même le triple

Feuille et Brindille se chamaillent

A propos d’une fourmi volante

De bec en bec , la proie défaille

En deux parties équivalentes

Puis c’est à nouveau le départ

Approche la Méditerrannée

Elles survolent le pays Cathare

Laissent derrière elles les Pyrennées

Les Baléares se dessinent

Deux drôles d’huitres vues du ciel

Leurs perles sont de cocaïne

Bijoux toxiques et démentiels

Il reste encore tant de chemin

De merveilleux panoramas

Des monts Atlas nord africain

Aux rives du lac Tanganika.


Commentaires